Publié le

Offrez un bon cadeau!

Faites plaisir à vos proches en étant certain de ne pas vous tromper.
C’est vous qui déterminez la valeur à indiquer sur le bon. Il est valable 1 an à partir de la date d’achat, que ce soit en magasin à Lille ou sur notre boutique en ligne.

Offrir un bon cadeau, c’est offrir la possibilité de choisir parmi 1000 références (vins, whiskys, rhums, etc…) ou des ateliers-dégustation.

Publié le

Goûte le son dans ta maison #2

Du son et des quilles toujours au programme de ces playlists à boire ! Après le duo Creep/Frick, voici un accord viticole à faire vibrer au diapason d’une diva.

Andrea Chénier – Umberto Giordano – Aria La Mamma Morta interprété par Maria Callas

Les plus « musicophiles » auront surement déjà dans l’oreille l’aria de cet opéra peu ou pas assez connu d’Umberto Giordano, les plus « cinéphiles » la scène poignante (en vf ici) de Tom Hanks dans le film Philadelphia, les plus « vitiphiles » le souvenir ému d’une gorgée du Marsannay de Sylvain Pataille.

Le fil de cet accord est de ceux sur lesquels on marche en équilibre : l’exaltation, le frisson, la tension, le vertige du beau. Rien de moins.

Parce qu’il faut du talent, de la maitrise, de l’assurance et de l’humilité pour faire naître en même temps la joie et la tristesse, l’espoir et la nostalgie. Pour mettre le pinot noir dans un nuage qui semble durer infiniment en bouche, pour mettre un corps généreux dans une robe délicate, pour glisser l’intensité d’arômes gourmands de fruits rouges dans une trame serrée de tanins et de minéralité.

Ces performances sont rares. Un peu de « trop » ou un peu de « pas assez » et la magie s’envole, le tour est révélé au public déçu : la scène poignante tourne à la guimauve, l’aria, une démonstration de vocalises, la bouteille, un phénomène de foire… aux vins. Ici pas d’illusion : perché au sommet de la Côte-de-Nuits, le vin de Sylvain Pataille trouve toute sa justesse dans l’altitude des colorature de la cantatrice. De quoi couvrir avec classe le feu des longues soirées d’hiver !


Pour retrouvez nos précédentes playlists à boire, c’est par ici :

La playlist #1 de l’été
La playlist #2 spéciale « Chant des sirènes »

Publié le

Livraison à vélo

Ce service express est effectué sur la Métropole de Lille par une entreprise locale : Lille Bike.

Florent est le fondateur de Lille Bike. Ce nordiste est passionné par la petite reine. C’est lui qui pose sur la photo avec son fidèle destrier.

Que ce soit pour offrir une caisse de vins, recevoir à domicile une bouteille de Champagne fraîche ou se faire livrer ses achats effectués en magasin, ce coursier professionnel enfourchera sa bicyclette afin d’accomplir sa mission à la force des mollets.

Le vélo est un moyen de transport rapide, réactif, propre et économique.

En plus c’est propre et économique. L’engin a été spécialement conçu pour transporter en toute sécurité de nombreux flacons. Votre ou vos bouteille(s) seront transportée(s) quels que soient les conditions météo ou l’état du trafic routier.

Publié le

Goûte le son dans ta maison !

Après nos précédentes playlists à boire, on vous propose aujourd’hui de rentrer un peu plus en détail dans un accord musique-vin avec un titre et une quille de haut-vol !

Goûte le son dans ta maison !
Creep de Radiohead & Gewurztraminer macération du domaine Pierre Frick

Notre conseil de dégustation : aérer votre vin et votre esprit, avec patience (1h heure minimum), pour que tout le monde soit prêt. Servez et appuyez sur « Play ».

Profitez de l’introduction du morceau pour mettre le nez dans le verre. Tout de suite le parfum de rose caractéristique du cépage vous monte au nez, accompagné des premiers arpèges de guitare. En douceur, aguicheur.

Premier couplet, première gorgée, la tension monte. Les arômes sont fruités, floraux, mais déjà on sent que quelque chose se trame derrière ce traminer ! Aucun sucre, pas de miel ni dans le verre ni dans la voix et les paroles de Thom Yorke : « Your skin makes me cry ». On y est. C’est un vin blanc de macération, un orange comme on dit, ces jus blancs que l’on laisse infuser avec leur propre peau à la manière d’un vin rouge. Nul doute que la peau et les tanins fins de ce Gewurz vous ont déjà mis la larme à l’oeil.

Progressivement, crescendo : derrière les notes de melon, l’accord mineur succède au majeur et prépare la puissance des épices, du poivre, du gingembre, du crunch de la guitare dont on relâche toute la tension, des cymbales de la batterie qui d’un coup vibrionnent sur ce refrain entêtant.

Deux couplets et un(e) final(e) tendu(e) et aérien(ne) ne seront pas de trop pour revivre l’expérience avant de vous laisser bercer par la nostalgie et le romantisme électrisant de ces deux artistes, de l’intense émotion qu’ils délivrent chacun à leur manière. It’s so f*** special !


Pour retrouvez nos précédentes playlists à boire, c’est par ici :

La playlist #1 de l’été
La playlist #2 spéciale « Chant des sirènes »

Publié le

Les playlists à boire #2

Nouvelle playlist spéciale « Chant des sirènes », chanteuses et musiciennes de tout horizon aux mélopées enivrantes ! Et pour cultiver l’ivresse, des vins réalisés de mains de maître(sse)s !

3 Poète(sse)s qui percent. On joue sur des velours.
Un éclair. Deux génies. Il faut remercier le ciel.
Don Quichotte lui-même n’aurait pu vaincre cette mélodie étrange.
On atteint des sommets. Envoûtant, profond et lumineux.
Tendre de la tête au pied. Ou l’inverse.
L’appel des sirènes-jumelles Padovani au cœur du fjord. Ecoute, bois… cède !
Grandes dames, à jamais jeunes.
Fontaine, je ne boirais pas de ton eau, mais de ton beaujo !
Puissance retenue et grande délicatesse, le cahors ou la voix de la diva ?
A mettre dans son panier pour un punk-nique dans les bois.

Avec pareille playlist, on ne peut que passer le bonjour aux #womendowine Isabelle Perraud (#3) et Maya Sallée (#9) !

Pour retrouver la playlist en intégralité, c’est par ici, et pour les vins, c’est dans votre cave préférée tout l’été !

Publié le 13 commentaires

Quel vin avec une carbonnade flamande ?

 

Domaine Gayda - Figure Libre
Un Pays d’Oc original, révélant une version sudiste du cabernet-franc particulièrement onctueuse

Cousin du bœuf bourguignon, la carbonnade flamande est un plat typique du Nord de la France et de la Belgique.

Différence majeure entre les deux : le vin qui entre dans l’élaboration de la version bourguignonne est remplacé par la bière dans la version flamande.

Faut-il pour autant bouder le fruit de la vigne au bénéfice d’une bonne chope de bière trappiste ?

Si on veut vraiment rester local, il est vrai que l’accord entre ces 2 spécialités de la région est particulièrement délicieux.

Quel bonheur de savourer une belle bière ambrée, marquée par une couleur or cuivré !

Ses notes caramélisées, de céréales et de noisettes, s’allient à merveille avec le caractère bien parfumé et doucereux de la carbonnade.

Cependant Bacchus a bien des ressources. Surtout lorsqu’il s’agit de s’unir avec un des grands plats de la gastronomie française.

 

Terrasse du DiableUn vin rouge puissant, jeune et parfumé

Je vous recommande évidemment de bannir les vins blancs. En présence d’un mets autant mariné, épais et aromatique, leur place n’est clairement pas ici.

Avec un plat aussi consistant, on peut opter pour un rouge qui sera à l’aise avec la texture de la sauce, un cru doté d’un caractère bien trempé.

Il faut donc que le vin choisi ait de la personnalité, soit direct et n’ait pas besoin de se révéler en fin de bouche.

Optez plutôt pour des vins jeunes et vigoureux, expressifs et bien fruités, puissants et charpentés.

Le plat étant lui même convivial, familial, n’hésitez pas à préférer des jus généreux en arômes, riches en parfum. Les tanins sont également les bienvenus.

Pour cela je vous suggère de vous diriger vers les vignobles méridionaux, terres de prédilection de ces crus ensoleillés, qui auront la carrure nécessaire et la rondeur adéquate, pour rivaliser avec les assauts gustatifs de notre spécialité du Nord.

Tour Vieille Collioure - Les Vins d'AurélienMes coups de cœur :

  • Figure libre 2011 – Pays d’Oc – Domaine Gayda
  • Puig Oriol 2010 – Collioure – Domaine la Tour Vieille
  • Terrasse du Diable 2011 – Gigondas – Domaine Les Pallières
  • Feuille de Garance 2012 – Côtes du Rhône – Domaine Rouge Garance
  • Domaine Comte Peraldi 2010 – Ajaccio

Étonnez et faites sensation auprès de vos invités : 

  • Malbec Reserve – Mendoza 2010 (Argentine) – Bodega Piedra Negra

 

Un vin rouge léger, rond et gourmandTaupes Maison Dieu Chantal Lescure

Si vous préférez la jouez plus en finesse, pas de problème.

Il est particulièrement intéressant, plus audacieux même, d’opposer aux saveurs salées et mijotées de la viande, la vive et dynamique acidité d’un rouge.

La vivacité permet à la délicatesse de ne pas se faire étouffer par la largeur d’épaule du plat. Au contraire l’acidité met en valeur l’élégance du vin et contraste avec l’opulence de la recette.

Résultat, l’ensemble est d’avantage digeste, le plat à la sauce capiteuse avantageusement souligné par la précision, la fraîcheur, la netteté et la tendresse du vin.

Ici, il est intéressant d’aller voir du côté de plusieurs vins de la moitié Nord de la France.

Sachez utiliser à bon escient leur bouquet parfumé et leur personnalité friande,afin de sublimer cette belle cuisine reconstituante.

Mittnacht Alsace Pinot NoirMes coups de cœur :

  •  Alsace Pinot Noir 2011 – Domaine Mittnacht
  • Les Taupes Maison Dieu 2011 – Bourgogne – Domaine Chantal Lescure
  • Les Ferneaux 2010 – Saint-Pourçain – Domaine Grosbot-Barbara
  • Dr Burklin-Wolf Pinot Noir 2011 – Pfalz (Allemagne)
  • La Pie Colette 2011 – Côtes de Duras – Catherine et Jean-Mary le Bihan

Étonnez et faites sensation auprès de vos invités : 

  • Palotte 2011 – Irancy – Stéphanie Colinot
Publié le

Atelier-dégustation « A la découverte du saké », jeudi 19 mars 2020

Atelier-dégustation "A la découverte du saké", jeudi 19 mars 2020

Pour la plupart des dégustateurs la confusion règne autour du saké.

Longtemps déprécié et ignoré, il ne s’agit pourtant pas de ce piètre alcool de riz servi dans certains restaurants chinois.

Le nihonshu ou saké japonais est une magnifique boisson issue de la fermentation du riz.

Son monde est aussi complexe que celui du vin. Il offre autant de variétés de goûts et d’arômes que ce dernier.

Son élaboration est unique au monde.

Son excellence repose sur 3 facteurs déterminants : la qualité de l’eau (mizu), le savoir-faire du maître brasseur (waza) et la qualité du riz.

Passionné par cette boisson millénaire, Pierre Trendel est Saké Sommelier et vous initiera à sa culture, sa production et à son art de le déguster à travers la dégustation de 5 sakés.

Cet atelier dégustation aura lieu le jeudi 6 juin 2019 à 19h15.

60€/personne

Comment se déroule une dégustation ?

A travers la dégustation de 5 références différentes, partez à la découverte de l’univers du saké dans un environnement ludique et convivial.

Le nombre de participants est volontairement limité à 15 personnes afin de privilégier la qualité des échanges.

Chaque séance dure de 19h15 à 21h45 et sera accompagnée de diverses assiettes gourmandes, spécialement sélectionnées pour une parfaite harmonie avec les vins proposés.

Vous souhaitez y participer :

Atelier-dégustation "A la découverte du saké", jeudi 19 mars 2020

L’inscription est obligatoire.

Votre réservation sera confirmée uniquement après réception de votre règlement.

Toute annulation devra être annoncée au minimum 7 jours avant la date du dit atelier.

Tout atelier non pris ou non annulé dans les délais sera dû.

Les Vins d’Aurélien se réserve le droit d’annuler ou de reporter un atelier en cas de force majeure ou si le nombre minimum de participants (7 personnes au moins) n’est pas atteint. Un avoir ou un remboursement sera alors proposé.

Cliquez ici pour réserver

Mes recommandations

Atelier-dégustation "A la découverte du saké", jeudi 19 mars 2020

Dégustation rime avec modération et précaution. Pour votre sécurité et votre santé, voici 2 règles essentielles du bon dégustateur :

2 précautions valent mieux qu’une. Venez à pied, en transports en commun, en taxi ou tout autre moyen de locomotion que vous ne conduirez pas vous même.

Cracher c’est déguster! Vous êtes invités à goûter en utilisant les crachoirs mis à votre disposition.

Publié le

Goûte le son #11 avec Marla & David Celia – 20/03/2020

Goûte le son #12 avec Marla & David Celia – 20/03/20

Dresser des passerelles entre le vin et l’univers musical d’un artiste.

Goûte le son #11 avec Marla & David Celia - 20/03/2020

C’est en mettant nos sens en éveil que l’on peut être à même d’apprécier davantage la dégustation. Il en est tout à fait de même pour l’écoute de la musique.

Déguster un vin est un art en soi. Le recevoir pleinement, goûter ses secrets, nécessite un apprentissage.

Avec l’envie de décloisonner les savoirs dans le plaisir et le partage, je vous propose de réunir deux arts qui invitent à l’éveil des sens et à la découverte de nouvelles émotions. Susciter un dialogue, nourrir un débat autour de ce mariage riche et audacieux.

Des vins seront spécialement sélectionnés afin d’entrer en harmonie avec l’univers musical mis à l’honneur.

Chacun pourra s’approprier l’histoire de la chanson et celle du vin, qui pour un moment exceptionnel n’en formeront plus qu’une.

Les artistes invités : Marla & David Celia

Goûte le son #12 avec Marla & David Celia - 20/03/20

“Daydreamers” est plus qu’un simple album, c’est le journal de deux grands voyageurs : l’un venu du Canada (David Celia), l’autre d’Allemagne (Marla, alias Marlene Winkler).

Ces deux baroudeurs ont exploré de nombreux pays, se produisant plus de 200 fois à travers l’Europe, le Canada et la Russie. Après avoir partagé de longues tournées, ils se sont installés à Toronto afin d’écrire ensemble des chansons.

Les onze titres de leur premier album sont comme onze cartes postales musicales pour quiconque rêve de voyager.

Les harmonies vocales de Marla et David se mêlent à des références folk à la fois sixties et intemporelles. Des paroles engagées socialement, des mélodies entraînantes, des mots mélancoliques sur des ballades d’outre-mer… c’est ainsi que Marla et David Celia vous embarqueront dans un road trip chaleureux, haut en couleurs! »

Le déroulement de la soirée

Cette onzième édition de Goûte le son aura lieu à la cave Les Vins d’Aurélien.

4 vins soigneusement choisis seront proposés à la dégustation.

Le nombre de participants est volontairement limité à 14 personnes afin de privilégier la qualité des échanges.

La séance sera rythmée par quelques assiettes gourmandes, spécialement sélectionnées pour une parfaite harmonie avec les vins servis.

La dégustation sera enrichie par 5 titres joués par Marla & David Celia.

Tarif de la soirée : 70€/personne.

Vous souhaitez y participer :

L’inscription est obligatoire.

Votre réservation sera confirmée uniquement après réception de votre règlement.

Toute annulation devra être annoncée au minimum 7 jours avant la date dudit atelier.

Tout atelier non pris ou non annulé dans les délais sera dû.

Les Vins d’Aurélien se réserve le droit d’annuler ou de reporter une soirée Goûte le son en cas de force majeure ou si le nombre minimum de participants (7 personnes au moins) n’est pas atteint. Un avoir ou un remboursement sera alors proposé.

Les participants reconnaissent être informés qu’ils peuvent éventuellement être filmés ou photographiés dans le cadre de diffusions promotionnelles.

Pour réserver: cliquez ici

Mes recommandations

Dégustation rime avec modération et précaution. Pour votre sécurité et votre santé, voici 2 règles essentielles du bon dégustateur :

Cracher c’est déguster! Vous êtes invités à goûter en utilisant les crachoirs mis à votre disposition.

Deux précautions valent mieux qu’une. Venez à pied, en transports en commun, en taxi ou tout autre moyen de locomotion que vous ne conduirez pas vous même.

Cet événement est coorganisé par Les Vins d’Aurélien et Vailloline Productions.

Publié le

Atelier-dégustation « Rhums du monde », jeudi 30 janvier 2020

Atelier-dégustation « Rhums du monde », jeudi 30 janvier 2020

Cette magnifique eau-de-vie, réalisée à partir de la canne à sucre, est un formidable vecteur de partage, d’échange et de générosité.

Venez découvrir l’histoire et les aventures de ce que les matelots appelaient naguère le « tafia ».

Qu’il soit blanc ou ambréagricole ou de mélasse, vous pourrez déguster et apprécier la fantastique richesse, olfactive et gustative, de ce breuvage époustouflant de diversité.

Cet atelier dégustation aura lieu le jeudi 30 janvier 2020 à 19h15.

60 € / pers

Comment se déroule une dégustation ?

Atelier-dégustation « Rhums du monde », jeudi 30 janvier 2020

A travers la dégustation de 5 références, partez à la découverte de l’univers magique du rhum dans un ludique et convivial.Le nombre de participants est volontairement limité à 15 personnes afin de privilégier la qualité des échanges.

Chaque séance dure de 19h15 à 21h45 et sera accompagnée de diverses assiettes gourmandes, spécialement sélectionnées pour une parfaite harmonie avec les rhums proposés.

Vous souhaitez y participer

L’inscription est obligatoire.

Votre réservation sera confirmée uniquement après réception de votre règlement.

Atelier-dégustation « Rhums du monde », jeudi 30 janvier 2020

Toute annulation devra être annoncée au minimum 7 jours avant la date du dit atelier.

Tout atelier non pris ou non annulé dans les délais sera dû.

Les Vins d’Aurélien se réserve le droit d’annuler ou de reporter un atelier en cas de force majeure ou si le nombre minimum de participants (7 personnes au moins) n’est pas atteint. Un avoir ou un remboursement sera alors proposé.

 Pour réserver : cliquez ici!

Mes recommandations

Dégustation rime avec modération et précaution. Pour votre sécurité et votre santé, voici 2 règles essentielles du bon dégustateur :

Cracher c’est déguster! Vous êtes invités à goûter en utilisant les crachoirs mis à votre disposition.

2 précautions valent mieux qu’une. Venez à pied, en transports en commun, en taxi ou tout autre moyen de locomotion que vous ne conduirez pas vous même.

Publié le

Dégustation saké

Samedi 5 octobre, de 15h30 à 19h00

Dégustation saké

A l’occasion de la journée mondiale du saké, nous allons vous faire goûter quelques uns de nos plus beaux flacons.

C’est effectivement au début du 10ème mois de l’année que débute la nouvelle saison du saké.

C’est ce jour que la Japan Sake Brewers Association a choisi pour honorer cette boisson traditionnelle et les brasseurs qui y consacrent leur art.

Le World Saké Day est l’occasion de vous rappeler que le saké n’a rien à voir avec l’alcool qui vous est gracieusement offert dans certains restaurants asiatiques.

Le saké titre en moyenne aux alentours de 15% et offre une variété, une finesse aromatique, qui n’ont rien a envier à nos meilleurs vins.

Vos papilles sont entre de bonnes mains, alors venez découvrir et déguster le saké tel qu’on l’aime ici!

Dégustation saké